Feed on
Posts
Comments

L’Afrique disposerait de 800 Mha de terres cultivables, dont à peine 25% serait actuellement exploitées. La FAO et le FIDA ont réalisé une étude ayant relevé que près de 2,5 Mha ont été achetés ou loués dans 5 pays subsahariens par des investisseurs publics ou privés. Le Mali (160.000 ha), le Ghana (450.000 ha), le Soudan (470.000 ha), l’Ethiopie (600.000 ha) et Madagascar (800.000 ha) seraient concernés.

Une société alimentaire des Emirats Arabes Unis négocie avec des entreprises en Amérique du Sud pour acheter des participations, plutôt que d’acquérir des terres agricoles. La société Les cultures du blé et le sucre feront parties des priorités.

Les enjeux changent, le blé devient monnaie courante, et la valeur de l’agriculture monte de jour en jour. Bientôt la fin de l’immobilier et des rachats d’entreprises pour un trafic de terres arables? Et si finalement c’étaient les pays d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie qui  prévalaient à l’avenir?

Leave a Reply