Feed on
Posts
Comments

Coccinelle à la maisonDans ma rue… ou sur ma terrasse, plutôt. C’est tout un petit écosystème qui s’est installé. Les pucerons sont élevés par les fourmis sur le jasmin. Les coccinelles sont alors arrivées, et se sont mises à manger les pucerons. Ouf, elle ont sauvé mon jasmin, et en plus elles sont mignonnes. Dans la lavande, bourdons (beaucoup) et abeilles (un peu) se relayent, les araignées ont tissé leur toile juste dessous, histoire d’attraper les insectes qui tombent, saouls du nectar de fleur. Elles semblent plutôt bien nourries… Quant à ce qui a sauvé le magnolia des limaces (invisibles la journée, je ne sais pas où elles se cachent, les saletés), c’est l’excellent conseil d’un ami : leur mettre à disposition une coupe de bière. Une bonne vingtaine par nuit s’y sont précipitées… et noyées. Au moins, on leur souhaite une mort joyeuse. C’est peut être cruel, mais du coup, je les mets dans la mangeoire aux oiseaux. Faut bien que cela serve à quelqu’un, et moi non merci. Et puis il reste la chauve souris qui est là toutes les nuits, mais je ne suis pas vraiment fière d’elle : elle ne mange même pas les moustiques, qui eux par contre se font un plaisir de festoyer tous les soirs. Dommage.

One Response to “PETIT ECOSYSTEME CITADIN / Small urban ecosystem”

  1. Street Glide dit :

    Joli billet.

Leave a Reply